[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [L]


CONTEXTE HISTORIQUE  DE  CREATION DE

L'ASSOCIATION ALLIANCES GENERATIONNELLES

ET DE LA MAISON RELAIS LES VANS

---------------



M FERRARA Sauveur, médecin Pédopsychiatre  spécialisé dans la prise en charge des enfants fragilisés par la maladie (publication les dit et non dit), créateur et PDG du groupe hospitalier ' Santé Action', est convaincu de la nécessité d'élaborer des actions d'aide et de soutien aux personnes adultes et enfants fragilisés.

Le Docteur FERRARA prend l'initiative avec son ami M PAULETTE Jean Paul Directeur Général Honoraire de la CRAM Picardie/Nord Pas de Calais, de mener une réflexion dans la création de structures et lieux adaptés en favorisant les actions de réinsertions facteurs essentiels d'une réhabilitation psycho-social.

Propriétaire d'un ensemble immobilier (ancien couvent des Vans), il recrute dès septembre 2006 une chargée de projet pour l'élaboration d'un diagnostic territorial et les perspectives de création d'une structure de réinsertion associative s'inscrivant dans la durée.

Une réflexion est menée de façon conjointe avec les partenaires sociaux et médico-sociaux du secteur, l'hôpital psychiatrique de Privas,  les instances  sanitaires et sociales et les associations agissant dans le domaine de l'exclusion.

La question de l'hébergement puis de l'accès au logement des personnes sortant de psychiatrie, stabilisées mais fragilisées et/ou en situation de grande précarité.

Les solutions temporaires (familles d'accueil, logement temporaires ALT, sous-location, hôtels sociaux, CHRS…) étaient à compléter par une réponse en termes de logement durable.

La création d'une  Maison Relais ou Pension de famille paraissait être la réponse la plus appropriée pour les personnes en précarité, et fragilisées nécessitant un accompagnement quotidien et ne pouvant accéder ou se maintenir dans un logement autonome.

L'association régie pAlliances Générationnelles est crée en avril 2007 (avec des membres du CA très engagés dans des associations socioculturelles) sous la présidence de M. PAULETTE Jean Paul alors en retraite.

Le projet de Maison relais est déposé,  7 places ont été labellisées au 1er décembre 2007 et 3 en logements temporaires, et en 2015 la maison relais dispose de 16 logements labellisées et 1 logement ALT destinées à l'hébergement d'urgence des femmes victimes de violence.